Fenêtre de Parkinson / Parkinson’s Window

En français:

Je me sentais obligé de peindre un œil; l’œil d’une personne atteinte de la maladie de Parkinson. C’est la fenêtre d’où une personne atteinte de la maladie de Parkinson regarde et voit la beauté dans les aspects simples de la vie.

Ce sont les choses que les personnes en bonne santé négligeront souvent, car elles n’ont pas à s’asseoir et à s’arrêter. Une personne en bonne santé est plus sous pression pour s’occuper de « courir » alors qu’une personne atteinte de la maladie de Parkinson devra s’arrêter, se recharger et même cesser de faire quelque chose.

Ce sont les choses qu’une personne atteinte de la maladie de Parkinson peut avoir le temps de voir, de considérer et d’apprécier. Tout le monde ne le fera pas, mais beaucoup le font. Il est bon de considérer les bénédictions; comme le temps de s’arrêter et de voir la beauté des choses, plutôt que de voir seulement la maladie de Parkinson dans tous ses aspects négatifs.

N’hésitez pas à commenter avec vos réflexions sur cette œuvre d’art.

In English:

I felt compelled to paint an eye; the eye of a person with Parkinson’s Disease. This is the window from which a person with Parkinson’s looks out and sees the beauty in the simple aspects of life.

These are the things that the healthy will often overlook, because they don’t have to sit and stop. A healthy person is under more pressure to busily ‘run around’ whereas a person with Parkinson’s will have to stop, to recharge and to even cease doing something.

These are the things a person with Parkinson’s may have time to see, to consider and to appreciate. Not everyone will, but many do. It’s good to consider the blessings; such as time to stop and see the beauty in things, rather than only see Parkinson’s Disease in all of it’s negatives.

‘Parkinson’s Window.’ (c) Deano Parsons. 2021.

Feel free to comment below on your thoughts about this art piece.

Étranger / Outsider

En français:

Lorsque je suis entré pour la première fois dans une salle d’attente pour ma première réunion post-diagnostic avec mon neurologue, j’ai été frappé par une chose. Personnes très âgées, aux cheveux gris. Personne ne me ressemblait. Tout le monde était facilement octogénaire et ils avaient les cheveux gris, les visages essuyés et je me démarquais simplement « comme un pouce douloureux ».

Où étaient les personnes atteintes de la maladie de Parkinson à début précoce? Pourquoi ai-je été vu dans une clinique intitulée « Soins aux personnes âgées » et étais-je vraiment censé être là? Je me sentais comme un étranger. C’est le sentiment que j’ai eu lorsque je suis allé dans des cliniques, depuis. J’ai créé une peinture pour représenter ce moment; ce sentiment. J’ai peint à l’acrylique sur toile.

La peinture montre également comment, en 2021, on m’a dit que la charge de travail du neurologue est maintenant trop chargée, avec des patients en fin de vie, pour pouvoir garder un « jeune » patient sur la charge de travail. On m’a donc référé à la « neurologie générale ». Ceci, m’a-t-on dit, était dû à une pénurie de neurologues et d’infirmières spécialistes de la maladie de Parkinson, en raison du Brexit.

‘Outsider’ (c) Deano Parsons. 2021.

In English:

When I first walked into a waiting room for my first post diagnosis meeting with my neurologist, I was struck by one thing. Very elderly, grey haired people. Nobody looked like me. Everyone was easily in their eighties and they were of grey hair, wizened faces and I simply stood out ‘like a sore thumb’.

Where were the people with Young Onset Parkinson’s Disease? Why was I being seen in a clinic entitled ‘Elderly Care’ and was I really meant to be there? I felt like an outsider. This has been the feeling I have had when attending clinics, ever since. I created a painting to depict this moment; this feeling. I painted using acrylics on canvas.

The painting also depicts how, in 2021, I’ve been told that the neurologist’s case-load is now too full, with end of life patients, to be able to keep a ‘young’ patient on the case-load. I have been referred to ‘General Neurology’, as a result. This, I was told, was due to a shortage of Parkinson’s specialist neurologists and nurses, due to Brexit.

Solitude

En français:

Quand j’ai pensé à la solitude, cela m’a rappelé « La forteresse de la solitude » ; la maison légendaire de Superman. Ayant grandi avec un père qui était dans les films superman, avec Christopher Reeve, et ayant été moi-même sur le plateau pendant leur production, je me suis souvenu de la façon dont la forteresse de la solitude était représentée dans le film. Cela m’a inspiré à peindre ma propre « Forteresse de la solitude » dans mon tableau que j’ai intitulé « Solitude ».

Voici ma peinture; en utilisant des acryliques sur toile. Faites-moi savoir ce que vous pensez quand vous le voyez, en commentant ci-dessous.

In English:

When I have thought about solitude, I have been reminded of ‘The Fortress of Solitude’; the fabled home of Superman. Having grown up with a father who was in the Superman movies, starring Christopher Reeve, and having been on set myself during their production, I recalled the way the Fortress of Solitude was depicted in the film. This inspired me to paint my own ‘Fortress of Solitude’ within my painting that I entitled ‘Solitude.’

‘Solitude.’ (c) Deano Parsons. 2021.

Here is my painting; using acrylics on canvas. Let me know what you think when you see it, by commenting below.



Insomnie / Insomnia

En français:

J’en ai brossé les bases il y a quelques années et ce n’est que cette semaine que j’y suis revenu, pour le terminer. J’avais souffert d’insomnie. Je voulais capturer le sentiment d’insomnie; alors j’ai littéralement éteint la pensée intellectuelle et j’ai simplement mis le pinceau sur la toile et l’ai laissé couler; Je n’avais aucune idée de ce qui allait sortir. Je trouve cette méthode de peinture fascinante; surtout en tant qu’ancien psychothérapeute moi-même.

Je peins à l’acrylique sur toile.

In English:

I painted the basis of this a couple of years ago and only this week returned to it, to finish it. I had been experiencing insomnia. I wanted to capture the feeling of insomnia; so I literally switched off intellectual thought and just put brush to canvas and let it flow; I had no idea what would come out. I find this method of painting fascinating; especially as a former psychotherapist myself.

I paint using acrylics on canvas.

‘Insomnia’ (c) Deano Parsons. 2021.



L’homme Vert / The Green Man.

En français:

L’homme Vert fait partie de la culture des îles britanniques depuis peut-être des milliers d’années; retour à l’époque où la culture païenne était répandue, avant l’avènement du christianisme. Ici, j’ai créé mon propre homme vert sous la forme d’un tableau.

Avez-vous été influencé pour créer une œuvre d’art basée sur un mythe ou une légende? S’il vous plaît partager votre expérience, dans les commentaires ci-dessous. Si vous n’avez pas entendu parler de The Green Man, allez chercher dans votre navigateur pour plus d’informations. Vous serez peut-être surpris de voir à quel point l’homme vert est répandu dans notre monde.

In English:

The Green Man has been part of the culture of the British islands for perhaps as long as thousands of years; back into the days when pagan culture was prevalent, prior to the advent of Christianity. Here, I have created my own Green Man in the form of a painting.

(c) Deano Parsons. 2021.

Have you been influenced to create an artwork based upon myth or legend? Please share your experience, in the comments below. If you have not heard of The Green Man, do go and search in your browser for further information. You may be surprised at how widespread the Green Man is, in our world.

Portrait: James Dean

En français:

Je suis content de ce portrait et, de plus, il est maintenant accroché au mur du petit chalet de tante Ann, dans le Suffolk! J’aime le défi de créer un portrait, en utilisant uniquement des nuances de noir et blanc. Avez-vous peint un portrait en noir et blanc ? S’il vous plaît, partagez quelque chose de cette expérience, dans les commentaires ci-dessous.

(c) Deano Parsons. 2021.

In English:

I am pleased with this portrait and, furthermore, it now hangs on the wall of Aunty Ann’s little cottage, in Suffolk! I enjoy the challenge of creating a portrait, using only black and white shades. Have you painted a portrait in black and white? Please do share something of that experience, in the comments, below.

Décharge d’art / Art Dump

En français:

Ici, j’ai empilé mon art de 2019 à 2021 et je l’ai filmé. Je savais que j’allais finir par en mettre la plus grande partie à la poubelle, car je ne peux pas la stocker indéfiniment. Au fur et à mesure que je crée plus d’art, je vais manquer de place. En mettant à jour cet article, je peux confirmer que j’ai effectivement jeté mon art dans la décharge publique locale. Bien sûr, il y a beaucoup de nouveaux arts à suivre. Il n’est pas possible de conserver mon art et de continuer à en stocker des piles.

In English:

Here, I piled my art from 2019 – 2021 together and filmed it. I knew that I would eventually bin most of it, for I cannot store it indefinitely. As I create more art, I will run out of room. In updating this post, I can confirm that I did, indeed, throw my art into the local public dump. Of course, there is plenty of new art to follow. It is not possible to hold onto my art and just keep storing piles of it.

Deano Parsons. (c) 2021.

Une Scène des Highlands / A Highland Scene

En français:

Je peins à l’acrylique sur toile. Il s’agit d’une scène, inspirée d’une photo tirée d’un livre sur l’Écosse. J’ai fait un usage audacieux de la couleur et cela m’a fait du bien. Que pensez-vous de cette œuvre ? Veuillez commenter, ci-dessous.

By Deano Parsons. 2021.

In English:

I paint using acrylics on canvas. This is a scene, inspired by a photo from a book on Scotland. I have made bold use of colour and that somehow felt good. What are your thoughts on this artwork? Please comment, below.